Laçage Ian Knot

Date

Le nœud de lacet le plus rapide du monde. Aujourd’hui, je fais une vidéo didactique, beaucoup plus lente, beaucoup plus détaillée. Je suis sûr que vous serez en mesure d’apprendre le « Ian Knot » en utilisant cette vidéo. Maintenant donnez-moi une seconde pendant que nous nous installons ici .

Et nous pouvons commencer. Je vais commencer par vous le montrer à vitesse normale pour que vous puissiez voir que c’est vraiment le noeud de lacet le plus rapide du monde. C’est ça – deux étapes, deux secondes et c’est fait !

Maintenant, regardons cela plus en détail. Commencez par un nœud de départ gauche-sur-droite, c’est-à-dire que l’extrémité gauche passe par-dessus l’extrémité droite.

Ensuite, nous créons deux boucles. La boucle de gauche a le bout libre devant et la boucle de droite a le bout libre derrière. Ces extrémités libres sont croisées au milieu du noeud, passées dans les boucles de l’autre et serrées.

Encore une fois, la boucle de gauche avec le bout libre devant, la boucle de droite avec le bout libre derrière. Vous remarquerez que je fais passer le bout libre de droite dans la boucle de gauche devant cette pièce, et en même temps je fais passer le bout libre de gauche dans la boucle de droite, qui va derrière cette pièce.

Et quand je les fais passer, cela crée le noeud. Maintenant, quand les gens apprennent ce noeud pour la première fois, ils ont tendance à… faire les deux boucles symétriquement, donc ici nous avons des images miroir, nous avons les deux extrémités libres devant, ou ils le font comme ça, avec les deux extrémités libres derrière. Et ça ne marche tout simplement pas, vous les poussez à travers, et vous avez juste vous n’obtenez rien, il n’y a pas de nœud. Voici donc une astuce pour créer les boucles dans la bonne orientation : Faisons-le en deux étapes.

Attrapez-les chacun avec le pouce et l’index, les pouces vers vous, les index loin de vous, et juste les balancer. Je fais pivoter l’extrémité gauche vers l’avant et l’extrémité droite vers l’arrière, loin de moi. Ensuite, je les balance vers le haut pour qu’ils se rencontrent au milieu.

Et à ce stade, quand tout est dans la bonne position, on peut juste faire le croisement et tirer à travers. Encore une fois, prenez-les … dans chaque main, balancez l’extrémité gauche vers l’avant, l’extrémité droite vers l’arrière, balancez-les vers le haut pour qu’elles se rejoignent au milieu, puis faites le croisement et le passage.

Maintenant, au fur et à mesure que vous vous habituez à cela, vous aurez de moins en moins besoin de le faire en deux temps, vous serez capable de faire une sorte de mouvement fluide comme ça. Et finalement vous serez juste capable de le faire comme ça.

La dernière chose à laquelle il faut faire attention est que je fais mon noeud de départ à gauche sur la droite, mais beaucoup d’autres personnes font leur noeud de départ à droite sur la gauche. C’est très bien, et on pourrait penser que cela ne fait pas une grande différence, mais c’est le cas ! Quand je fais le reste du noeud, vous remarquez qu’il essaie de se placer « le long » de la chaussure au lieu de « en travers » de la chaussure ? C’est un nœud déséquilibré que nous appelons un  » nœud de grand-mère « , et ce nœud se défait beaucoup plus facilement.

Donc, soit vous continuez à le faire de la même manière que moi, avec un nœud de départ gauche-sur-droite, puis vous faites pivoter l’extrémité gauche vers l’avant, l’extrémité droite vers l’arrière, vous vous rencontrez au milieu et vous tirez à travers.

Ou, faites le tout à l’envers. Vous pouvez faire … un noeud de départ de droite à gauche.

Ensuite, l’extrémité droite bascule vers l’avant, l’extrémité gauche bascule vers l’arrière, se rejoignent au milieu, tirent à travers, et vous avez à nouveau un nœud équilibré qui restera solidement attaché. Enfin, vous avez peut-être remarqué que je fais mon noeud de départ en utilisant la technique du « noeud Ian » en sens inverse. Je commence donc par balancer l’extrémité droite vers l’avant, l’extrémité gauche vers l’arrière, je me rencontre au milieu, je tire les extrémités libres jusqu’au bout pour créer mon noeud de départ. Puis je fais pivoter l’extrémité gauche vers l’avant, l’extrémité droite vers l’arrière, je me rencontre au milieu et je tire à travers pour créer le noeud de finition. Tant que ces deux étapes sont faites à l’envers l’une de l’autre, vous aurez un noeud équilibré et solide.

Plus
d'articles